Dans votre vie professionnelle, il n'est pas rare que vous soyez amenés à côtoyer des personnalités au caractère dominateur doté d'une rigidité qui peut s’avérer implacable. Ces hommes et ces femmes sont là pour gouverner et imposer leur autorité ainsi que toute l'étendue de leur puissance. Pourtant, il existe des attitudes qui leur montreront que vous ne serez pas forcément une proie si facile à dominer et à manipuler.
Le non verbal s’avère très important pour la sécurité de chacun d’entre nous. Il en va de même pour les enfants. Notre rôle, en tant qu’adultes, est de protéger nos propres enfants mais également ceux qui nous entourent. Mais lorsque ces derniers sont victimes d’actes malveillants, ils sont généralement isolés et ne savent pas toujours quoi faire. En tant qu’adultes, voici quelques comportements sécuritaires et attitudes simples mais efficaces, que vous pourrez leur apprendre !
Les sectes utilisent différentes méthodes pour s’infiltrer dans la vie de leurs victimes. Mais les proies très prisées de ces groupuscules ne concernent pas que les particuliers. Les entreprises sont également dans leur collimateur. En matière de formation et de coaching, les besoins émergents amènent les communautés sectaires à proposer différentes prestations, notamment au niveau du développement personnel
Dans le langage non verbal, il y a un sujet obligatoirement traité et qui concerne le regard. La théorie des “mouvements oculaires” est issue de la PNL. Selon la direction du regard, il serait possible de détecter si notre interlocuteur ment ou si ce dernier est sincère. Une méthode intéressante, presque révolutionnaire, que certains n’hésitent pas à voir comme étant un système infaillible
Le visage est le reflet de nos émotions, qu’elles soit sincères ou… fabriquées de toutes pièces. Pour repérer ce que ressent notre interlocuteur, nous observons toujours son visage, zone d’expressions instinctivement décryptables. Lorsque nous mentons, c’est-à-dire au moins 4 fois par jour, nous centrons notre contrôle sur le discours que nous tenons. Puis, nous coordonnons aux mots les mimiques faciales qui vont avec…
Pour ma première collaboration avec le magazine “Cadres et Dirigeants”, il nous a semblé intéressant de rédiger un article sur ces psychopathes en cols blancs qui évoluent dans le monde de l’entreprise. Ils ne sont ni criminels, ni violents, du moins pas physiquement, mais leur absence d’empathie pour les autres et leur égo surdimensionné les amènent à évoluer à travers des postes à hautes responsabilités. Finance – Politique – Business, ils sont partout !