eyes-586849_640

Ne dit-on pas que les yeux sont le miroir de l’âme ? Le regard fait passer de magnifiques palettes d’émotions et de sentiments qui révèlent tantôt notre joie et tantôt nos préoccupations. C’est la partie de notre visage qui reflète le mieux ce que nous ressentons. Après tout, n’a-t-on jamais dit à quelqu’un de proche : « C’est vrai ce que tu dis ? Regarde-moi dans les yeux » ???

 

Les yeux : une source émotionnelle !

Le miroir de l’âme… La métaphore est très juste : les yeux sont un conduit d’informations qui s’avère être spontané mais qui peut aussi être « mimé » !!!

Par exemple, les émotions négatives amènent souvent un recouvrement des yeux lorsque nous ne voulons pas voir quelque chose qui nous est désagréable.

En réalité, nous protégeons nos yeux afin de protéger notre esprit. C’est ainsi que nous réagissons lorsque quelque chose d’émotionnellement inconfortable nous arrive. Notamment par le blocage des paupières : les yeux restent clos durant quelques secondes et soulignent l’émotion ressentie, gardée pour soi, tout comme l’image qui est visualisée à ce moment là. Emotionnellement, nous sommes en prise avec quelque chose que l’on dit souvent d’ordre « négatif » mais qui ne l’est pas nécessairement.

 

Le regard, révélateur de mensonge ?

Il n’est pas rare non plus de lire à travers les recherches de certains auteurs que l’augmentation des clignements des yeux serait liée au mensonge.

La suite de cet article est réservée aux membres de ce blog. Connectez-vous pour lire le reste du post !
:
:

Mot de passe oublié ?


Pas encore inscrit(e) ? Abonnez-vous via le menu situé en haut à droite ! C'est entièrement gratuit ! ——————————————————————————————————————

Crédits photos © https://pixabay.com

Vous appréciez cet article ? Partagez-le sur vos réseaux !

Sylvia Bréger on FacebookSylvia Bréger on LinkedinSylvia Bréger on Twitter
Sylvia Bréger

Sylvia Bréger est criminologue et correspondante scientifique auprès de la Gendarmerie Nationale (SCRC – Service Central du Renseignement Criminel, Pontoise)


Avec plus d’une centaine d’interventions par an auprès de différentes institutions privées et publiques, les participants sont formés à la criminologie, au langage non verbal, à la détection du mensonge et sur l’art d’observer et de mieux comprendre les autres.


Sylvia Bréger collabore avec les entreprises et le système judiciaire à travers des conférences, des formations, des débats et du consulting.