20

Lors d’un précédent article, nous avons vu ensemble comment activer une écoute sincère avec un petit test pour vérifier cette dernière ( “Savez-vous vraiment écouter ?” )

Dans l’article du jour, nous allons évaluer le niveau d’écoute de nos interlocuteurs à travers des observations de base. L’objectif est de comprendre comment nos propos sont entendus et interprétés par les autres.

Etape n°1 : tenir compte de l’environnement

Avant de se concentrer sur la personne qui nous fait face, nous devons tout d’abord prendre “la température” de l’environnement dans lequel nous allons communiquer. Certains détails extérieurs peuvent brouiller notre observation du non verbal, il est donc essentiel de prendre en compte :

La suite de cet article est réservée aux membres de ce blog. Connectez-vous pour lire le reste du post !
:
:

Mot de passe oublié ?


Pas encore inscrit(e) ? Abonnez-vous via le menu situé en haut à droite ! C'est entièrement gratuit !

Sylvia Bréger on FacebookSylvia Bréger on InstagramSylvia Bréger on Linkedin
Sylvia Bréger
Sylvia Bréger est criminologue. Durant 11 ans, elle a également été correspondante scientifique auprès de la Gendarmerie Nationale (SCRC - Service Central du Renseignement Criminel, Pontoise)

Avec plus d'une cinquantaine d'interventions par an auprès de différentes institutions privées et publiques, les participants sont formés à la criminologie, au langage non verbal, à la détection du mensonge et sur l'art d'observer et de mieux comprendre les autres.

Sylvia Bréger collabore avec les entreprises et le système judiciaire à travers des conférences, des formations, des débats et du consulting.