ID-100208282

Prendre la parole lors d’événements importants est toujours vécu avec fierté. Sur le coup ! Car très rapidement, la raison reprend le dessus : que vais-je bien pouvoir dire et quelle attitude vais-je devoir adopter ? Finalement, la fierté fait place à une sublime anxiété…

Et pourtant… parler lors d’une cérémonie, quelle qu’elle soit, est un moment d’infinies émotions aussi fortes que belles, à condition de bien préparer votre discours, de centrer votre message et de savoir partager vos sentiments avec le public présent !

 

Pas de bla-bla inutiles

Si vous êtes amené(e) à recevoir un prix, félicitations à vous ! Vous n’êtes pas là par hasard et vous avez été choisi(e) pour vos compétences. Cet instant d’honneurs, vous souhaitez probablement qu’il soit un beau souvenir, pour vous mais aussi pour les participants.

Vous avez sûrement déjà vu une remise de prix dont l’heureux élu n’en finissait pas de remercier toutes les personnes qui ont participé à sa récompense. Ceci est très poli et la politesse est une valeur importante. Mais soyez honnête : cette liste de remerciements vous a semblé interminable et vous a peut-être même laissé échapper un bâillement ! Tout ceci est normal. Le public veut entendre un discours qui soit vrai, emprunt d’une véritable histoire, le tout raconté avec sincérité.

De la même manière, si ce n’est pas vous qui recevez le prix mais que vous devez annoncer la personne qui va être récompensée, il faut éviter de vous éparpiller dans un discours sans fin. Vous pouvez parler du lien qui vous unit si vous en avez un, sinon faire une présentation de celle ou celui que va recevoir son prix à travers une histoire vraie teintée d’une couleur humoristique si l’événement le permet.

 

Quelle que soit votre contribution, révélez votre valeur !

Il existe différentes occasions spécifiques aux cérémonies ! Votre intervention, même très courte, va annoncer quelque chose. Votre prise de parole est donc importante.

Vous êtes la personne qui va faire l’introduction de l’événement et présenter l’invité d’honneur. Votre éloquence sera un atout pour annoncer une bonne cérémonie. Tout d’abord présentez-vous rapidement à l’assistance. Puis, comme cela a été dit plus haut, racontez une petite histoire qui vous lie à l’invité, transmettez-lui votre affection à travers vos mots ou, si vous ne le connaissez pas vraiment, servez-vous des citations pour décrire son parcours puis enchaînez sur sa venue.

Si vous êtes le “Maître de cérémonie”, c’est-à-dire être la personne qui va diriger tout l’événement, vous allez jouer un rôle prépondérant durant cette occasion spéciale. Toutefois, même si votre rôle est important, vous ne serez pas l’élément central de la cérémonie. Prendre conscience de cela est essentiel, car vous devez avoir la distance nécessaire pour laisser à temps la place aux autres. Parlez avant avec l’invité et les autres intervenants afin de bien connaître leurs noms, leurs parcours et comment ils souhaitent être présentés. De votre côté, vous devrez maîtriser l’introduction des intervenants tout en restant ferme sur le temps imparti à chacun.

Lorsque vous êtes l’invité(e) d’honneur, n’hésitez pas à faire un discours relatant une histoire vraie où vous pourrez citer toutes les personnes que vous souhaitez remercier, chacune à des moments-clés de votre récit. Cela sera nettement plus intéressant à écouter qu’une longue liste démesurée de noms à laquelle personne ne prêtera vraiment attention. Et n’oubliez pas de marier humour et émotions durant cette allocution ! Puis terminez en remerciant les participants.

Vous pouvez également être amené(e) à apporter votre témoignage lors d’une cérémonie funèbre. Pour ce type d’allocution là aussi la sincérité est de mise. Laissez l’émotion avoir sa place, il est normal qu’elle se manifeste et ceci n’entache en rien votre éloge sur la personne défunte. Célébrez la vie qu’elle a eu, remémorez les bons souvenirs, ne restez pas concentré sur sa disparition. Puisez dans le positif que cette personne a apporté à vous-même, sa famille, ses amis, ses collègues…

Comme vous pouvez le constater, rester soi-même est toujours vital, y compris avec ce qui semble être nos petites faiblesses ! Pour continuer à vous accompagner dans votre prise de parole qui nécessite une intervention “influente”, je vous propose de télécharger votre dossier gratuit “Les caractéristiques d’un discours influent” !

A très bientôt autour du prochain article !

Téléchargement 5

——————————————————————————————————————

Crédits photos © « Smiling Guy In Tuxedo Drinking Cocktail » StockImages – freedigitalphotos.net

——————————————————————————————————————

Cet article vous semble intéressant ? Partagez-le !

Sylvia Bréger on FacebookSylvia Bréger on LinkedinSylvia Bréger on Twitter
Sylvia Bréger
Sylvia Bréger est criminologue et correspondante scientifique auprès de la Gendarmerie Nationale (SCRC - Service Central du Renseignement Criminel, Pontoise)

Avec plus d'une centaine d'interventions par an auprès de différentes institutions privées et publiques, les participants sont formés à la criminologie, au langage non verbal, à la détection du mensonge et sur l'art d'observer et de mieux comprendre les autres.

Sylvia Bréger collabore avec les entreprises et le système judiciaire à travers des conférences, des formations, des débats et du consulting.