Image

L’intelligence émotionnelle (IE) est un véritable atout pour nos échanges quotidiens. Ressentir, comprendre, gérer et exprimer nos propres sentiments permet de mieux interagir avec les autres et d’établir des relations saines et sereines. Et la bonne nouvelle dans tout cela, c’est qu’il est tout à fait possible de développer notre coefficient émotionnel. Voici comment…

 

Ne pas s’enfermer dans des émotions négatives

Pour faire évoluer notre intelligence émotionnelle, il convient tout d’abord d’être capable de pouvoir bien se regarder en face, de façon neutre et sans se juger avec une vision négative. Bien se connaître, ou apprendre à se connaître, est la base principale pour démarrer correctement l’exercice.

Afin de travailler sur nous-mêmes, commençons déjà à réunir les pensées négatives que nous pouvons avoir en général. Par exemple, quand nous pensons être défavorisés par rapport à une situation bien précise, comme un ami qui décommande un déjeuner. Dans ce genre de cas, il n’est pas rare que l’on se remette en question en tirant la conclusion que cela est forcément à cause de nous, que la personne a décommandé ce rendez-vous car elle ne souhaite pas nous voir.

Il faut bien comprendre que dans la plupart des cas, les gens qui nous entourent prennent ce genre de décision par rapport à eux et non par rapport à nous ! Un imprévu, un timing chargé… cela peut effectivement amener l’interlocuteur a annuler quelque chose. Il est donc important de ne pas sombrer dans la personnalisation des comportements des autres. Il faut apprendre à se gérer émotionnellement tout en travaillant sur la peur du rejet. Il convient de relativiser ce que l’on ressent contre soi et être plus objectif par rapport à la situation pour laquelle on se croit fautif, à tort !

 

Se contenir dans les situations conflictuelles

Que ce soit dans notre vie personnelle ou professionnelle, nous nous heurtons parfois à des divergences qui peuvent réellement fragiliser notre intelligence émotionnelle !

La suite de cet article est réservée aux membres de ce blog. Connectez-vous pour lire le reste du post !
:
:

Mot de passe oublié ?


Pas encore inscrit(e) ? Abonnez-vous via le menu situé en haut à droite ! C'est entièrement gratuit !

——————————————————————————————————————

Crédits photos © “Close-up of three smiling executive” | By Pressfoto / Freepik

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le autour de vous !

Sylvia Bréger on FacebookSylvia Bréger on LinkedinSylvia Bréger on Twitter
Sylvia Bréger

Sylvia Bréger est criminologue et correspondante scientifique auprès de la Gendarmerie Nationale (SCRC – Service Central du Renseignement Criminel, Pontoise)


Avec plus d’une centaine d’interventions par an auprès de différentes institutions privées et publiques, les participants sont formés à la criminologie, au langage non verbal, à la détection du mensonge et sur l’art d’observer et de mieux comprendre les autres.


Sylvia Bréger collabore avec les entreprises et le système judiciaire à travers des conférences, des formations, des débats et du consulting.