Door

Outre la prévention auprès des plus jeunes sur le délicat sujet des abus sexuels, l’association DIS NO et l’Université de criminologie de Lausanne ont souhaité axer leurs recherches vers la prévention en amont, cette fois-ci orientée vers l’agresseur potentiel. Ce Projet, initié par l’Association DIS NO, ne concerne que le personnes n’étant jamais passé à l’acte.

L’enquête a été mené au plan international et comprend également des pays comme :

10la Suisse

10le Canada

10la France

10la Belgique

10l’Allemagne

10la Suède

Faut-il attendre que l’irréparable soit commis afin de mettre en place un soutien psychologique et médicamenteux auprès des agresseurs sexuels ?

C’est en cela que l’association DIS NO ainsi que l’Institut des Sciences Criminelles de l’Université de Lausanne (Suisse) ont basé leur enquête : développer des formes de prévention des abus sexuels sur enfants destinées aux adultes et aux adolescents, afin de les dissuader ou de les empêcher de passer à l’acte.

Différents intervenants, ainsi que CriminoNET, ont contribué à l’aboutissement de cette recherche.

Ce rapport sera utile à tous ceux qui souhaitent en savoir plus sur le sujet, ainsi qu’aux professionnels de la santé, de la justice et de l’enfance.

Pour télécharger ce dossier gratuitement, c’est ici !

N’hésitez pas à diffuser cette étude autour de vous et à laisser vos commentaires.

——————————————————————

Crédits photos
© “Door”  – Nattavut

Cette étude vous semble intéressante ? Diffusez-la autour de vous !